MONOLOGUE THÉÂTRAL


MONOLOGUE À SOI... À 5 ANS...

À 15 ANS... À 25 ANS

____________________


ABBY BEAUSÉJOUR

 

C’est un peu bizarre, hein? En fait là, en l’écrivant, non, mais si jamais la technologie continue d’avancer et qu’une machine à voyager dans le temps fait son apparition, ça serait quand même assez étrange de me parler à moi-même. Pas que je ne me parle pas toute seule habituellement, je crois que toutes les personnes saines d’esprit le font, bref, je m’égare. Alors.. Allô. Ça va bien? Euh, laisse faire, techniquement je peux pas te demander si.. ok je parle trop. En parlant de parler, faut qu’on parle. T’as appris à t’exprimer avant même d’être capable de marcher. J’me suis fait raconter par plein de gens que t’étais littéralement une attraction touristique dans ton village quand maman te promenait en poussette. Et encore aujourd’hui, rendue presque dans ta deuxième décennie d’existence, je te le confirme, là-dessus, t’as pas changé, tu parles encore tout le temps. Des fois trop, des fois pour rien dire. Un moment donné, cet amour de la parole va te servir à quelque chose, mais ça, je t’en reparle tantôt. J’vais commencer par le commencement, comme on dit. J’suis pas une philosophe, ni même quelqu’un qui a fait tant de bons choix dans la vie pour te faire la morale, mais t’sais j’tai vue aller, pis si c’était à recommencer, j’ai quelques trucs qui pourraient te faciliter la vie.

 

À 5 ans, t’avais tellement hâte d’aller à l’école. Tu comprenais pas les enfants qui braillaient à Passe-Partout quand leurs parents partaient, parce que toi, la seule affaire dont t’avais envie, c’était d’ENFIN pouvoir prendre le gros autobus jaune. T’avais donc hâte de pouvoir voler de tes propres ailes, pis c’est correct, faut l’faire un moment donné. Si y’a ben un conseil que j’peux te donner, c’est qui faut que t’arrêtes de vouloir grandir trop vite. Je me souviens déjà que beaucoup de monde me l’ait dit et que tu l’as ignoré, donc même si un « moi du futur » venais te le dire tu le prendrais pas plus au sérieux, mais sérieusement, tu devrais. Parce que si on calcule ça là, t’es juste une enfant pendant, quoi, 12 ans de ta vie? Et une adulte pendant environ 70 ans? Penses-y là, 70 ans, c’est long. Profites-en! Si tu penses que d’aller jouer dehors pis de te coucher tôt c’est une punition, j’vais te dire qu’aujourd’hui, je dirais oui pis merci beaucoup. Pis sinon, j’te dirais que tu devrais commencer tout de suite à arrêter de dire que t’es pas capable. Pas capable d’apprendre à nager, pas capable de faire du vélo sans tes p’tites roues, pas capable ci, pas capable ça. C’est vraiment une mauvaise habitude à prendre pis j’te dis qu’a va te suivre longtemps. Essaie de pas te décourager aussi facilement ok ? J’peux te l’dire moi que t’es capable. J’les ai plus mes p’tites roues aujourd’hui.

 

Quand on pense à ça, ça fait pas si longtemps que t’as eu 15 ans. Mais je te jure que tu pourrais pas être plus différente aujourd’hui. J’ai tellement de choses à te dire, mais j’t’avertis tout de suite, sont pas toutes fines. Ça va peut-être être une claque dans face, mais c’est pour ton bien. Premièrement, t’es qui ??? C’est sûr que tu te cherches parce que chaque ado le fait, pis c’est normal, mais c’est pas ça que je veux dire. J’parle de ta façon de penser, d’agir. Presque tout de toi est différent de ce que je suis aujourd’hui. Tu t’en rends vraiment pas compte, mais tu valorises des gens qui se foutent de toi, de qui tu es vraiment, de tes ambitions, de tes valeurs. Tu penses que ce sont les seules personnes qui te comprennent alors que ce sont celles qui vont te poignarder dès que tu auras le dos tourné. Tu restes toujours dans ta chambre pis après tu pleures que personne ne veut t’aider. Tu méprises les gens qui t’aiment et tu te fais croire que tu as raison sur tout et que ce n’est pas discutable. J’ai des nouvelles pour toi, ma fille, T’AS TORT. Tu perds du temps, tu perds tellement de temps, tu perds de l’énergie, tu te fatigues continuellement. Arrête d’être aussi égoïste. Arrête de penser que le monde tourne autour de toi. Arrête de te dire que t’es pas assez bien pour personne. Arrête de te dire que tu trouveras jamais quelqu’un qui va te comprendre, avec qui tu vas être bien, quelqu’un qui va t’aimer pour qui que t’es. Arrête de penser de même, pis j’te jure que ça va aller mieux. Tu vas arrêter de te pogner avec tes parents, tu vas trouver des vrais amis, pis tu vas t’aimer. Tu me crois pas? Tu vas t’aimer, toi. Je sais que c’est difficile à croire. Je sais que t’attends un miracle, mais ta vie changera pas du jour au lendemain. Tout dépend de toi. J’te dis pas que ta vie aujourd’hui est parfaite, elle le sera probablement jamais, mais les choses vont aller pour le mieux. Pis si j’peux te donner un scoop, je sais que t’as hâte de trouver ton prince charmant pis que tu te dis que c’est peine perdue, mais devine quoi ? Y’est là, y’est proche. Y’est tellement proche, y’habite à huit rues de chez toi. J’te dirais pas c’est qui là, on va garder le suspense, mais tu vas le rencontrer bientôt. Inquiète-toi pas pour ça. J’imagine que tu me crois pas non plus si j’te dis que t’as trouvé ce que tu veux faire dans la vie. C’est bien normal, t’es tellement mêlée. Pis tu vas l’rester un bout, mais tu vas trouver quelque chose qui t’allume, qui te fait grandir, qui te passionne. Mais il me reste du chemin à faire là, j’suis pas rendue pantoute. Ça va être dur, mais on va être capable, on va les enlever nos p’tites roues.

 

J’vais finir en m’adressant à la Abby du futur, mettons dans dix ans. Est-ce que t’as réussi à faire de ta passion, l’amour de la scène, ton métier ? Es-tu mariée ? As-tu des enfants ? As-tu bâti la vie que tu voulais avec lui ? Plus important encore, es-tu heureuse ? J’espère pouvoir répondre oui, mais je sais que ça sert à rien de pleurer le passé ou d’angoisser à propos de l’avenir. Ça fait que j’vais continuer de même, un jour à la fois. On va ben se rendre à quelque part.

< 

 


Créateurs

 


Nous joindre

 


PDF

 




ESPACE_CRÉATION | TOUS DROITS RÉSERVÉS 2018      Propulsé par creaWEB4 - 
Création site Internet - iClic.com